Nous avons tous des bijoux anciens chers à nos coeurs mais qui ne nous plaisent plus. 
Il est possible de leur donner une nouvelle vie , en gardant la matière pour la transformer en un autre bijou.
Découvrez le processus de transformation dans cette vidéo. 

Je place des morceaux d'or dans le creuset pour les fondre...

A l'aide du chalumeau je chauffe l'or.

L'or commence à rougir.

Une fois que l'or est complètement liquide, je le verse dans une lingotière, sans cesser de le chauffer.

Voici le petit lingot d'or, tout droit sorti de la lingotière.

Pour laminer le lingot je le passe dans les canaux de plus en plus petits de la lamineuse jusqu'à ce qu'il atteigne la taille voulue.

Je chauffe à nouveau l'or afin de le rendre plus malléable et moins cassant.

Après avoir travaillé le lingot avec le banc à étirer dans la tréfileuse carrée, il s'est maintenant transformé en fil de section carrée. Je mesure et marque les sections que je vais plier pour faire un hexagone.

Je plie mon fil carré avec une pince.

...Et une fois que mon fil forme un hexagone je scie le bout qui dépasse.

Il faut que l'anneau hexagonal soit parfaitement formé, je l'ajuste avec des pinces plates fines.

Il faut que l'anneau hexagonal soit parfaitement formé, je l'ajuste avec des pinces plates fines.

Il faut maintenant lier les deux extrémités de l'anneau pour le fermer, et pour qu'il ne se déforme pas je soude chaque coin . Pour ce faire je dépose un tout petit paillon de soudure à chaque endroit que je veux souder après l'avoir trempé dans du borax ( solution qui aide la soudure à fondre). Je chauffe ensuite au chalumeau pour que ces paillons fondent et lient le métal.

J'ai fait un deuxième anneau hexagonal identique au premier ainsi que la plaque qui acceuillera la pierre. Je les place sur la plaque isolante afin de les souder ensemble.

J'ai fait le deuxième anneau hexagonal ainsi que la plaque qui acceuillera la pierre. Je les place sur la plaque isolante afin de les souder ensemble.

Une fois les éléments bien placés je dépose les paillons de soudure là ou je veux que les éléments se lient.

Je chauffe la pièce , elle rougit et les paillons commencent à fondre et à se mélanger aux éléments.

Les deux anneaux et la plaque sont maintenant soudés, je les plies pour que les bases des deux anneaux se touchent.

....Et je les soude avec le même procédé que celui vu précédemment.

Je forme un fil d'or que je tape pour l'aplatir un peu et le redresser, avec lui je ferai les griffes qui tiendront la pierre.

Je place une des premières griffes sur la bague, la difficulté est de trouver comment faire tenir l'élément parfaitement à la place où je veux le souder.

Je chauffe au chalumeau jusqu'à ce que le paillon de soudure fonde, sur la photo on voit une tige de fer, je m'en sers pour diriger la soudure si elle ne va pas au bon endroit.

Je renouvelle la procédure avec la deuxième griffe.

La soudure a bien pris, à l'aide d'une lime j'élimine les surplus.

Avec du papier d'émeri du grain le plus gros au plus fin, j'émerise toute la bague.

Avec du papier d'émeri du grain le plus gros au plus fin, j'émerise toute la bague.

Lorsque j'ai passé le plus fin des papiers d'émeri, il reste le polissage pour faire briller la matière, j'utilise le micromoteur avec une brosse de coton.

Quand j'utilise le micromoteur j'enfile des doigts de cuir car la pièce chauffe rapidement. Il arrive aussi souvent que je dérape , cela me protège des brûlures et des blessures.

Après avoir placé la pierre je la sertis en repliant les griffes dessus. Voici la bague une fois terminée! Or 18K, quartz.

Sur cette page, vous pouvez suivre les processus entiers de réalisation de certaines de mes créations : la bague "Trésor de la Bonaventure" en or et quartz. (crédit photo : Flat Caps), ou bien la refonte des alliances de mes grand-parents. 

ALVINA MONTSARRAT

JOAILLERIE

alvinamontsarrat[at]gmail.com